Accueil

Bienvenue sur le site « Aux vins merveilleux »

Voici les différentes rubriques : 

Accueil -     Dégustations –     Culture –   Dialoguer –    Annuaire


Dernier article :

Visite chez la famille Courtois Claude, à gauche

Claude et Julien (son fils) ont en commun le respect de la nature. Ce qui ce traduit par une culture « à l’ancienne » sans interventions chimiques, utilisant des techniques de vinifications atypiques afin d’exalter l’essence du Terroir. Le domaine de Claude, actuellement à 13 ha, est planté de cépages gamay (cuvée Nacarat), cabernet-franc, côt, cabernet-sauvignon (cuvée Racines) et en blanc, du sauvignon (Quartz et Plume d’ange) et pineau (Alkimya). Mise à part ce nombre de cépages inhabituel, la rareté gustative de ses vins tient dans une maîtrise de la vinification qui relève de l’apprenti sorcier, car Claude aime tenter de nouvelles cuvées, et affiner celles déjà en place.

Aussi, le dégustation au domaine est toujours une réelle surprise pour les amateurs de vins naturels :

Puissant et racé, c’est Racines.

Fruité et complexe : Nacarat.

Exceptionnel : Alkimya !

A noter aussi une cuvée non encore disponible, travaillé sur des cépages en franc de pied par Julien, en cours d’élevage actuellement qui risque de faire beaucoup de bruit à sa sortie; pas encore baptisé, elle se vend déjà en pré-commande.

Esquiss'98Sur le domaine « Clos de Bruyères » de 4,25 ha, Julien Courtois élaborent des cuvées toutes aussi originales que celles de son père. En blanc : Alba, sauvignon sec marqué par le silex rouge (perruche). Esquiss’ à base de menu pineau vinifié en barrique durant 11 mois. En rouge : la cuvée Pasqueret à base de gamay, souple et fruité. La cuvée Reflet sur des cépages gamay et cabernet-sauvignon « franc de pied » (sans porte-greffe) est plus typé.

Edifiant !Pour conclure, la famille Courtois a fait un choix : celui de respecter la nature et d’élaborer des produits sains car ils refusent l’utilisation systématique de la chimie à tous les niveaux de l’élaboration d’un vin. Travaillé en bio, ce sont des obligations envers son environnement immédiat. Et la où la grande distribution a trouvé un nouveau marché juteux, Claude Courtois rame depuis 20 ans avec comme seul capital : sa foi.

Le site des Courtois : http://vinscourtois.free.fr

A suivre…